Tique du chien : détection et traitement

Tique du chien : détection et traitement

Hormis les puces, les tiques sont des parasites très courants pour les chiens. Ces petites bestioles se nourrissent du sang pendant plusieurs jours avant de se détacher définitivement. Celles qui sont porteuses de maladies peuvent être dangereuses, voire mortelles pour l’animal, car elles les transmettent facilement lors de la piqure. Cet article expose quelques conseils pour la détection et le traitement de la tique du chien.

Le guide pour repérer qu’un chien a une tique

Il faut savoir que les tiques habitent dans les milieux naturels, mais s’agrippent sur les animaux pour sucer leur sang. Ces bestioles préparent le terrain avec leur salive aux propriétés anesthésiantes, il est évident que les chiens ne sentent aucune douleur pendant la piqure. De ce fait, il faut inspecter régulièrement l’animal surtout après qu’il s’est promené dans les broussailles par exemple. Les tiques se logent généralement derrière les oreilles, autour des yeux, dans la nuque ou le cou et entre les doigts. Aussi, il est indispensable de porter une attention particulière sur les gestes des chiens. Il se pourrait qu’ils commencent par gratter les zones qui ont été mordues. S’ils ont été piqués, ces gestes sont très révélateurs et doivent pousser son propriétaire à prendre les mesures nécessaires.

La tique présente des dangers pour les chiens

La morsure des tiques peut être inoffensive pour les animaux de compagnie. Toutefois, les bestioles porteuses de maladie peuvent transmettre celle-ci au chien en y mêlant sa salive dans le sang aspiré. La maladie de lyme est dangereuse puisqu’elle a un retentissement musculaire, articulaire, cutané et neurologique. Elle passe souvent inaperçue pour certains cas, tandis que pour d’autres, la douleur commence juste après la piqure. Il existe également la piroplasmose qui est une maladie potentiellement mortelle si elle n’est pas traitée. Il est donc indispensable d’aller chez le vétérinaire dès qu’un signe comme la fièvre ou l’anorexie se présente. Il est à noter que certaines maladies peuvent provoquer le décès de l’animal, ainsi, il faut à tout prix éviter la contamination du chien.

Quels sont les traitements contre cette bestiole ?

Il est indispensable de prendre une précaution pour lutter contre les piques. Pour commencer, il est préférable de se procurer le collier anti-tiques pour chien en complément d’une pipette. Il permet de protéger l’animal en permanence et il est surtout destiné aux gros chiens. Par la suite, il est recommandé d’acheter le spray anti-tique pour chien. Il suffit de le vaporiser sur l’animal avant qu’il sorte de la maison. Pour une protection maximale de l’animal, il faut utiliser des produits anti-tiques qui doivent être appliqués tous les mois. Il est aussi indispensable de brosser les poils du chien avec une serviette imbibée de vinaigre blanc. Pour retirer la tique, il faut éviter de se servir des doigts, mais plutôt d’une pince à tique. Il est par la suite conseillé d’utiliser  un antiseptique pour désinfecter la zone infestée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *